texte de ma soeur envoyer au journal"le berry"

Publié le 23 Novembre 2015

Allez, mets ton écharpe. On va aller faire un tour, marcher dans les rues de la ville. Il fait si bon. On marchera dans les rues parce qu’on aura envie de voir des visages, tellement envie. Aux terrasses, on verra du monde et on se dira qu’au retour, on s’arrêtera prendre un café. Mais on continuera à marcher encore un peu. Besoin de sentir notre corps en mouvement. On entendra, venant d’une fenêtre ouverte, un concerto pour violoncelle et on aura envie qu’il nous accompagne longtemps. Il fait si beau….Quand on pense qu’on est le 14 novembre… Dans les jardins de l’Archevêché, on verra des gens comme nous et des enfants qui s’amuseront avec un petit chien en riant. Un banc sera libre, on s’assiéra. Et on parlera. Parce que parler, on ne pourra pas faire autrement. Parce que nous sourirons au soleil de novembre sur nos joues mais qu’au dedans de nous, ce sera triste. Et ce sera le bazar, la confusion, l’incompréhension. La colère aussi, qu’il faudra bien laisser s’échapper, quelques phrases de colère qu’on prononcera pour l’oublier ensuite et parler de notre peine. Et nous parlerons de ce monstre, cet alien obscur et fou, qui s’est abattu la veille sur une autre ville. On aura plein de questions qui viendront comme ça, en vrac ; on essaiera de trouver des réponses pour rendre rationnel ce qui ne peut l’être. La monstruosité s’accommode peu du rationnel. et chaque fois, nous aurons en nous l’image de ces chaussures sur un trottoir ou ces draps lancés sur des corps. Nous parlerons et il y aura des silences aussi ; parce qu’on ne peut pas mettre des mots sur tout et que parfois, la gorge se serrera . Alors, on regardera la famille qui passe en poussant un landau, un groupe de jeunes qui ne chahutera même pas et les enfants qui joueront avec le petit chien

***********

réponse du journal "le berry"

Bonjour Madame,
Je tenais à vous remercier pour le très beau texte que vous nous avez adressé et que j'ai décidé de publier intégralement dans notre édition de ce jour. Il a été particulièrement apprécié par notre rédaction et le sera, sans nul doute, par nos lecteurs.
J'ai été personnellement ému tant par le fond que par le style. Je tenais tout simplement à vous le dire.
Avec mes meilleurs sentiments,
Philippe NOIREAUX
Directeur délégué
Rédacteur en chef

    Centre France
LE BERRY RÉPUBLICAIN

***

ma soeur étais ému et moa aussi

Rédigé par bruitsdujardinpotager

Publié dans #divers

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ninie281052 24/11/2015 13:10

bonjour ma laurence, magnifique texte mais moi j'ai que de la haine en tant que française....c'est avec la pluie que je te souhaites une bonne journée...pleins de gros bisous, annie

alexandra 24/11/2015 11:54

kikou,ta soeur à écris sans agressivité dans son texte,c'est bien,douce journée,bizous.

Sylounette 24/11/2015 10:50

coucou Laurence
c'est sur qu'avec les animaux nous sommes moins souvent déçus qu'avec certains humains
très émouvante cette lettre et très réaliste
Et pour conclusion, en effet, la vie continue, il le faut bien
bonne journée à toi
bisous

Lorraine 24/11/2015 09:57

Chère Laurence, il est magnifique le texte de ta soeur, il va droit au coeur parce qu'il dit simplement, profondément et sans en avoir l'air, la souffrance des Français et la vie qui continue. Je ne suis pas étonnée que le journal ait publié cet article. Journaliste à la retraite, en le lisant j'ai aussitôt "senti" qu'il ne pouvait qu'être publié et avec reconnaissance en plus. C'est humain, c'est juste, c'est beau. Merci de l'avoir publié, chère Laurence, je t'embrasse fort et je félicite ta soeur.
Lorraine

jean 24/11/2015 09:22

OUi, elle sait écrire... et parler avec des mots qui parlent vraiment...
Tu la félicites aussi de notre part...
Jean

alexandra 23/11/2015 22:12

kikou mon amie,j'ai lu cet écris,il donne à réfléchir a toutes les générations confondues,sublime,ta soeur a trouver les mots justes,bravo,merci à toi également d'avoir eu la gentillesse de l'avoir partager sur ton blog,douce nuit,bizous.

ZAZA 23/11/2015 19:03

Elle écrit bien ta sœur Laurence . Bises et bonne soirée. ZAZA.

fanfan76 23/11/2015 18:24

Bonsoir chère Laurence, pleins de frissons m'ont parcouru en lisant ce très beau texte, c'est très bien écrit et on ressent une énorme émotion en le lisant, merci à ta soeur pour ces mots qui touchent, et à toi de le partager avec nous...
Et même si on ne peut s'empêcher de se sentir par moment en insécurité et que l'on se retourne plus facilement sur un petit bruit normal de la rue, continuons à nous promener et à sentir le beau soleil de novembre, c'est d'ailleurs ce que j'ai fait aujourd'hui, j'ai été me promener dans mon parc...
Je t'embrasse, passes une bonne soirée, fanfan

day-lys 23/11/2015 17:57

Magnifique ce texte comme tu as bien fait de nous l'exposer, ta soeur a beaucoup de talent pour écrire, je suis très émue par tous ces mots si bien ressentis et exprimé. Oui la vie continue et on doit montrer notre courage à justement braver notre peur et notre angoisse devant tant de haine. Merci et gros bisous ma douce berrichonne.

monica-breiz 23/11/2015 15:06

merci de nous avoir mis ce texte sur ton blog
et merci à ta sœur aussi
( respect pour ces victimes que nous ne pouvons pas oublier )
je te souhaite une belle journée
kenavo
( ton bandeau est superbe )

Soleil111 23/11/2015 13:53

Bonjour Laurence, et bien dit donc vous faites parler de vous dans votre ville de Bourges?
Je pense que des chevilles vont gonfler pas mal cette semaine (rire).
Enfin bravo à ta sœur et à ta participation de l'avoir mis sur le blog.
Je te souhaite une belle journée avec le froid certes, mais le soleil est là.
Bisous.